Livraison de surgelés à domicile Picard
Découvrez les recettes, les suggestions et les menus pour trouver des idées pour chaque plat.
Idées à cuisiner Tout afficher
  • Les suggestions
La recette du mois
La recette du mois

Cocotte de poulet et de champignons à la forestière

Découvrir

Fermer
Les actualités Tout afficher

Le poisson à l'honneur chez Picard, qui l'eut cru ? : Les amateurs de poissons crus sont de plus en plus nombreux en France. Rien de tel en effet pour retrouver la ...

Lire la suite
Le poisson à l'honneur chez Picard, qui l'eut cru ?

Picard s’engage en faveur du bien-être animal : Dans le cadre de sa politique de développement durable, Picard a initié depuis 2015 des démarches....

Lire la suite
Picard s’engage en faveur du bien-être animal
Picard vous répond
Qualité et savoir-faire

Qualité & Savoir-Faire

Découvrez tous les sujets qui
nourrissent l'alimentation,
et nos réponses : petits secrets et grandes vérités au menu.

Parcourir

Fermer
Santé

N’en pincez plus pour le sel !

Un peu ça va, trop c’est trop

Le sel aide à équilibrer l’eau qui circule dans notre corps. Il est indispensable à notre organisme. Mais en grande quantité, le sel peut être mauvais pour notre santé, et provoquer hypertension artérielle ou rétention d’eau… Il est donc sage de limiter son utilisation.

Facile à dire, pensez-vous ? Le sel est présent dans la plupart des aliments que nous consommons tous les jours : biscuits, pain et céréales, fruits de mer, charcuteries, beurres et fromages. Sans oublier tous les condiments, les conserves et sauces prêtes à l'emploi, les olives, les viandes et poissons fumés ou certaines eaux minérales... Le sel se cache aussi là où on l’attend le moins : dans les pâtisseries et les confiseries.

 Alors, faut-il faire la chasse au sel ?

Notre organisme a besoin de 3 à 5 g / jour de sel, il n’y a donc pas besoin d’en rajouter lors de la cuisson ou dans son assiette.

Pour cela, deux mots d’ordre :

1.    Savoir évaluer ce que nous consommons parmi les aliments déjà salés et freiner leur consommation. Les charcuteries contiennent en moyenne jusqu’à 2 g de sel / 100 g,  le pain, 1,8 g / 100 g de baguette, les céréales ont une teneur en sel d’environ 1 g / 100 g…

2.    Faire évoluer nos habitudes culinaires avec quelques astuces  :

- Salez sans excès, après la cuisson et non pendant,

- Pensez aux épices pour relever le goût : poivre, cumin, cannelle, cardamome, paprika … et aux condiments : moutarde, ail,cornichon, câpres…,

- Enfin, dernière piste : les herbes aromatiques.

Et un repas sans sel, c’est possible ?

Les épices et aromates sont là pour relever vos plats. Pensez à les ajouter en fin de cuisson pour éviter qu’ils ne brûlent et donnent un goût amer à vos préparations.

     Les viandes grillées : baies roses, poivre, romarin, thym, herbes de Provence, persil, oignons…

     Les ragoûts de viandes : basilic, poivre, carvi, hysope, sarriette, serpolet, laurier…

     Les gibiers, les civets : baies roses, poivre, genièvre, thym, romarin, serpolet, sauge…

     Les volailles grillées : estragon, poivre…

     Les omelettes : ciboulette, cerfeuil, persil, oignons, oseille…

     La salade : basilic, bourrache, ciboulette, sarriette, citronnelle, aneth, estragon, cerfeuil, feuilles de coriandre, livèche, marjolaine, persil, pourpier, thym, estragon…

     Les poissons : aneth, angélique, baies roses, estragon, fenouil, thym, anis, coriandre…

     Les pâtes : basilic, origan…

     Les tomates : basilic, ciboulette, sarriette, graines d'aneth, estragon, cerfeuil, ail, laurier, marjolaine, menthe, origan, persil, sauge…

     Les légumes verts : persil, basilic, aneth, estragon, marjolaine, romarin, ciboulette…

     Les pommes de terre : basilic, ciboulette, sarriette, aneth, laurier, marjolaine, origan, persil, romarin, thym…

     Les autres légumes : cerfeuil, persil, ciboulette…

  

> Retrouvez la sélection Picard des produits sans sel


Quelques suggestions :
Suivant