Livraison de surgelés à domicile Picard
Découvrez les recettes, les suggestions et les menus pour trouver des idées pour chaque plat.
Idées à cuisiner Tout afficher
  • Les suggestions
La recette du mois
La recette du mois

Wok de confit de canard à la citronnelle

Découvrir

Fermer
Les actualités Tout afficher

La mirabelle de Lorraine : Cette petite prune ronde à la robe jaune intense arrive à maturité à la fin de l’été. Aussi délicieuse cuite q...

Lire la suite
La mirabelle de Lorraine

Bilan de notre engagement en matière de RSE : Picard, un acteur engagé !...

Lire la suite
Bilan de notre engagement en matière de RSE
Picard vous répond
Qualité et savoir-faire

Qualité & Savoir-Faire

Découvrez tous les sujets qui
nourrissent l'alimentation,
et nos réponses : petits secrets et grandes vérités au menu.

Parcourir

Fermer
Tendance

L’huile de palme : Picard se jette à l'eau !

Biscuits, céréales, sauces, pâtes à tarte… L’huile de palme est presque partout dans notre alimentation. La raison ? Certaines de ses caractéristiques – comme sa neutralité en goût, sa stabilité et son apport en moelleux - en font un atout économique clé des acteurs agroalimentaires. Mais sa consommation présente aussi certains dangers. En matière de santé et d’environnement, le recours à l’huile de palme est ainsi plus que contesté. Face à cette situation, Picard s’engage.
 
Huile végétale issue du palmier à huile, l’huile de palme est la plus prisée au monde. Il faut dire que, sur le papier, ses qualités sont nombreuses : sa production est particulièrement rentable et exige moins de surface que d’autres huiles. En outre, l’huile de palme résiste bien à la cuisson et est solide à température ambiante, donnant par exemple toute son onctuosité à une célèbre pâte à tartiner. C’est ainsi que cette huile se retrouve utilisée dans de très nombreux produits manufacturés.
 
Une consommation qui pose problème à plusieurs niveaux
 

Problème, l’huile de palme est une graisse végétale nocive pour la santé. Celle-ci contient en effet 50% d’acides gras saturés dont 40% d’acide palmitique. Consommée en trop grande quantité, elle favorise ainsi les risques cardio-vasculaires et ce n’est pas par hasard que l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) recommande de limiter son utilisation.

Si l’huile de palme pose problème à la santé des Hommes, elle est également un danger pour l’environnement. En Indonésie et en Malaisie, pays qui concentrent 85% de la production mondiale, la culture des palmiers et la récolte de l’huile sont à l’origine de multiples problèmes : déforestation, émission de gaz à effet de serre, destruction de la faune, expropriation de populations locales, etc. Pour limiter les atteintes à la santé et à la planète, plusieurs mesures ont alors été prises par les états et les acteurs de l’agroalimentation.

Pour une utilisation limitée et une production durable
 

Depuis 2015 en France, la présence de l’huile de palme dans un produit doit être clairement mentionnée dans la liste des ingrédients. Chez Picard, nos recettes y ont très rarement recours. Moins de 2% de nos produits en contiennent : ceux pour lesquels il n’existe pas encore d’alternative. Pour ces produits, nous utilisons alors de l’huile certifiée durable et encourageons systématiquement les producteurs à produire de façon responsable.

Pour les autres produits, Picard a mis en place les modifications qui s’imposaient. Dans nos produits frits par exemple (poissons panés, frites, etc.), l’huile de palme a été remplacée par de l’huile de tournesol et dans nos pâtes prêtes à cuire, nous avons fait le choix du « pur beurre ». Bien sûr, il s’agit d’un engagement global : il est ainsi hors de question d’utiliser des huiles hydrogénées chargées en acides gras trans, ou encore d’abuser des huiles de coprah ou de coco, qui présentent en réalité les mêmes inconvénients que l’huile de palme.

Chez Picard, nous restons en permanence attentifs aux innovations qui nous permettront de proposer à nos clients des produits toujours plus sûrs et plus conformes à notre éthique.

 

 


Quelques suggestions :
Suivant