Livraison de surgelés à domicile Picard
Découvrez les recettes, les suggestions et les menus pour trouver des idées pour chaque plat.
Idées à cuisiner Tout afficher
  • Les suggestions
La recette du mois
La recette du mois

Œuf cocotte des sous-bois

Découvrir

Fermer
Les actualités Tout afficher

La mirabelle de Lorraine : Cette petite prune ronde à la robe jaune intense arrive à maturité à la fin de l’été. Aussi délicieuse cuite q...

Lire la suite
La mirabelle de Lorraine

La RSE chez Picard : bilan de notre engagement : Picard, un acteur engagé en matière de Responsabilité sociale et environnementale....

Lire la suite
La RSE chez Picard : bilan de notre engagement
Picard vous répond
Qualité et savoir-faire

Qualité & Savoir-Faire

Découvrez tous les sujets qui
nourrissent l'alimentation,
et nos réponses : petits secrets et grandes vérités au menu.

Parcourir

Fermer

Les légumes Picard "sans résidu de pesticides"*

Légumes Picard sans résidu de pesticides

Picard, soucieux de la qualité de ses produits, de la santé des consommateurs, et de l’environnement s’engage en partenariat avec l’amont agricole pour vous proposer une gamme de produits "sans résidu de pesticides"*, fruit d’une collaboration de tous les acteurs de la filière.

Cette gamme s’inscrit dans une démarche engagée d’amélioration et de qualité, pour répondre à l’une des préoccupations des consommateurs que sont les pesticides dans l’alimentation.

A quoi servent les pesticides ?
Les pesticides sont des produits phytosanitaires utilisés pour protéger les cultures des agressions. Il en existe trois grandes familles : les herbicides contre les "mauvaises" herbes, les insecticides pour éliminer les insectes, et les fongicides pour éradiquer les champignons.
Ces produits utilisés pendant la culture peuvent se retrouver dans l’environnement et sur les fruits et légumes récoltés.
La réglementation européenne fixe des seuils de quantification à ne pas dépasser : la LMR (Limite Maximale de Résidus).

Les légumes Picard "sans résidu de pesticides"* : qu’est-ce que c’est ?
Notre démarche "sans résidu de pesticides"* favorise la construction d’une agriculture plus vertueuse en utilisant des pratiques agricoles inspirées de l’agroécologie, plus respectueuses de l’environnement et de la biodiversité et ainsi limite l’utilisation des pesticides. D’autre part, elle repose sur des contrôles analytiques permettant de garantir au consommateur l’absence de résidu de pesticides sur le produit consommé dans la limite de quantification de 0,01mg/kg pour chacune des molécules recherchées.
Les systèmes de production sont encadrés par des agronomes qui accompagnent les agriculteurs pendant toute la campagne de culture et assurent le suivi des opérations culturales. Ce suivi rigoureux des cultures permet d’ajuster les traitements minimums et de n’avoir recours aux pesticides que lorsqu’ils sont strictement nécessaires.

1. Les bonnes pratiques agricoles mises en place
    Protocole phytosanitaire adapté à la culture

    Rotation et succession des cultures
    Choix de variétés spécifiques et adaptées
    Favorisation de techniques mécaniques pour le désherbage
    Techniques de lutte alternative
    Favorisation et conservation d’habitats naturels
    Fertilisation adaptée

Exemple de la courgette "sans résidu de pesticides*" :
Les courgettes "sans résidu de pesticides*" Picard sont cultivées en Italie, dans les régions des Abruzzes et des Pouilles. Ces régions bénéficient d’un environnement pédoclimatique favorable à la culture qui sera plus résistante aux maladies. Une rotation adaptée des cultures permet de contrôler, de façon naturelle, les mauvaises herbes et/ou les parasites.
Le plan de fertilisation limite les apports en nutriments au strict nécessaire permettant de garantir le bon développement de la plante tout en limitant la pollution des nappes phréatiques.
L’irrigation est pratiquée au goutte-à-goutte, seulement si nécessaire, en tenant compte des précipitations et des prévisions météorologiques.

2. Les contrôles analytiques réalisés

Chaque lot de légumes "sans résidu de pesticides"* est contrôlé par un laboratoire indépendant accrédité. La limite de quantification est fixée à 0,01 mg/kg pour chacune des molécules recherchées. Une liste de molécules est définie pour chaque légume, s’assurant de couvrir toutes les molécules susceptibles de se retrouver en résidus sur le légume. Cette liste inclue les molécules utilisées sur la parcelle, les molécules pouvant provenir de contaminations des parcelles alentours et les molécules de la famille des néonicotinoïdes, des dithiocarbamates et le glyphosate.
La liste est disponible sur demande en contactant le Service Information Consommateur Picard.

L'agriculture conventionnelle : l’utilisation de pesticides chimiques de synthèse est autorisée. Les produits ne doivent pas contenir de résidus de pesticides au-delà de la Limite Maximale de Résidus (LMR).

L’agriculture biologique : l’agriculture biologique, dont le mode de production préserve notre environnement, interdit l’utilisation de substances chimiques de synthèse (pesticides et engrais). Pour bénéficier d’un label agriculture biologique, fruits et légumes doivent être cultivés en respectant une liste restreinte de pesticides d’origine naturelle.

La conversion : la conversion est une période de transition entre un mode de production conventionnel et l’obtention de la certification "agriculture biologique". Durant cette période, les légumes sont cultivés selon les règles de production de l’agriculture biologique et sont soumis au contrôle d’un organisme certificateur. Picard a lancé en 2019 une gamme de légumes en conversion vers l’agriculture biologique pour accompagner les producteurs durant ces étapes en leur garantissant des débouchés et en sécurisant les productions à venir.


* Limite de quantification à 0,01 mg/kg pour chacune des molécules recherchées. Contrôle analytique réalisé par un laboratoire indépendant et accrédité.


Quelques suggestions :
Suivant