Picard à votre service Picard vous répond

Les dernières questions posées

  • Quelle est la différence entre la morue et le cabillaud ?

    Apprécié par toute la famille, le cabillaud possède une chair blanche et délicate. Après le salage, on l’appelle traditionnellement morue car les premiers bateaux partis pêchés au loin salaient les poissons pour les conserver, mais dans les faits le cabillaud - espèce Gadus morhua en latin - s’appelle aussi morue. Pour en savoir plus sur la préparation du poisson.

  • Quelle différence entre la noix de pétoncle et la noix de St-jacques ?

    Chez Picard, l’ensemble des Pectinidés que nous commercialisons respectent l’Arrêté du 26 juin 1996 qui impose que la dénomination de vente soit « Saint-Jacques », avec précision du nom scientifique et du pays d’origine dès lors que ces espèces sont vendues en surgelé (Picard propose les espèces Pecten maximus, Argopecten purpuratus, Zygochlamys patagonica, Placopecten magellanicus).

    La dénomination « pétoncle » est réservée à 2 espèces précises et nous ne vendons pas ces espèces actuellement.

     Il y a une confusion avec le fait que seule l’espèce Pecten maximus peut porter le nom de « Coquille Saint-Jacques » quand elle est vendue entière. Elle prend également le nom de « Saint-Jacques » quand elle est vendue en surgelé. Nous proposons plusieurs références dans notre offre et l’espèce Pecten maximus issue de pêche française est clairement identifiée dans un emballage « Pêche française ». Les autres espèces proposées proviennent d’autres régions du monde, l’espèce et le pays d’origine sont clairement identifiés, ces références ne peuvent pas être confondues avec la Pecten maximus pêche française. Par exemple la Saint-Jacques Argopecten purupuratus élevée au Pérou  est une tout autre espèce comme indiqué sur l’emballage. Il est clairement mentionnée qu’elle est issue d’élevage. Elle présente plusieurs intérêts, elle est issue d’une agriculture biologique, elle a une texture tendre, le calibre est plus petit, son prix est plus accessible. Elle convient parfaitement à tout type de recette. La ressource des différents pays que nous proposons est bien gérée et complète l’offre pour pouvoir proposer toute l’année un choix tant en taille qu’en présentation avec ou sans corail, petite ou grosse noix. La diversification de l’offre participe à la préservation de la ressource.

  • Que signifie le logo Nutri-Score sur vos produits ?

    Le Nutri-Score est un logo apposé en face avant des emballages qui informe sur la qualité nutritionnelle des produits sous une forme simplifiée et complémentaire à la déclaration nutritionnelle obligatoire (fixée par la réglementation européenne). Le Nutri-Score est développé et soutenu par Santé publique France et les pouvoirs publics. Ce dispositif vise à améliorer l'information nutritionnelle figurant sur les produits et à orienter ainsi les consommateurs vers l'achat d'aliments de meilleur qualité nutritionnelle. Le Nutri-Score, un logo à 5 couleurs apposé sur la face avant des emballages, informe les consommateurs sur la qualité nutritionnelle d'un produit grâce à une lettre et à une couleur. Chaque produit est ainsi positionné sur une échelle à 5 niveaux allant : • Du produit le plus favorable sur le plan nutritionnel (classé A) • Au produit le moins favorable sur le plan nutritionnel (classé E) Basé sur une échelle de 5 couleurs : du vert foncé à l’orange foncé Associé à des lettres allant de A à E pour optimiser son accessibilité et sa compréhension par le consommateur. A représentant un produit avec des qualités nutritionnelles optimales et E un produit qui présente des qualités nutritionnelles faibles. L'application de ce système d'information nutritionnelle est facultative et repose sur le volontariat des entreprises de l'agroalimentaire et des distributeurs.

Information Coronavirus

  • Quelles sont les mesures d’hygiène mises en place dans les magasins Picard ?

    Les équipes des magasins Picard sont pleinement sensibilisées aux gestes barrières et aux mesures d’hygiène et de santé préconisés par les autorités compétentes concernant le coronavirus. En magasin, afin d’assurer la sécurité de tous, un distributeur de lotion hydroalcoolique est à disposition des clients à l'entrée de nos magasins et il est obligatoire de s’en servir avant d'entrer dans un de nos points de vente. Le port du masque est obligatoire. Nous mettons à disposition de nos clients une solution désinfectante qu’il est recommandé d’utiliser avant de se munir d’un panier ou un caddie. Des parois en plexiglas ont été mises en place aux caisses pour limiter les contacts. Un scanner spécifique client vous permet de scanner vous-même votre carte Picard & Moi.Le nombre maximum de clients pouvant être présent simultanément dans le magasin est affiché à l’entrée, afin de respecter la distanciation physique. Le protocole de nettoyage désinfection est renforcé depuis le début de l’épidémie. Des audits sont effectués en magasin pour vérifier la bonne application de l’ensemble de ces mesures.
  • Vos magasins sont -ils ouverts pendant le confinement ?

    Nos magasins restent ouverts aux horaires habituels. Nous vous invitons à les consulter ici : https://magasins.picard.fr.

  • Quelles sont les mesures d’hygiène mises en place lors de la livraison à domicile ?

    Pour assurer une livraison de vos courses en toute sécurité. Picard a mis en place des mesures sanitaires préventives pour éviter tout risque de transmission. Le chauffeur évite tout contact avec le client lors de la livraison : on remet le colis sans faire signer le destinataire et aucune facture n’est transmise. Elle est envoyée par email sur son compte Picard& Moi. En ce qui concerne le nettoyage des camions de livraison, tous les points de contact sont désinfectés (clés, volants, levier de vitesse, tableau de bord, poignées et outil de manutention) à chaque prise de poste et nouvelle manipulation. Le livreur est équipé de gel hydroalcoolique pour la désinfection des mains, et il porte obligatoirement un masque quand il est en contact avec les clients ou des collègues.

Technique du surgelé

  • J'ai remarqué que les sachets de julienne de légumes présentent souvent des blocs agglomérés et du givre alors que les autres légumes du même congélateur sont d'un aspect parfait. Est-ce normal ?

    Même si givre et compactage sont des indicateurs de rupture du froids pour la plupart des produits, certains aliments très riches en eau et coupés finement peuvent présenter un légèrement givré et compacté dès leur production, sans que leur qualité n'en soit altérée. En effet, la coupe provoque un exsudat d'eau important : c'est le cas des oignons émincés, des juliennes de légumes... Pour ces produits, malgré une surgélation rapide et une bonne conservation, les petits morceaux ont tendance à s'agglomérer dans le sachet sans pour autant avoir subi une rupture de la chaîne du froid. Il faut, pour ces aliments, observer d'autres signes tels que la déshydratation de la surface ("brûlure" par le froid) ou le brunissement (champignons de Paris...) pour suspecter un problème dans la chaîne du froid.
  • J'achète régulièrement des biftecks hachés. J'aimerais savoir pourquoi il est écrit sur l'emballage "à consommer cuit à cœur". Y a-t-il un danger à consommer ces biftecks hachés crus (après décongélation au réfrigérateur), ou cuits saignants ?

    La mention "à consommer cuit à cœur" fait partie des mentions d'étiquetage obligatoires depuis le 1er janvier 2007.
    Cette obligation résulte de cas de syndrome hémolytique et urémique survenus en France à la suite d'une consommation familiale de steaks hachés contaminés et insuffisamment cuits à la fin de l’année 2005. Il s'agit d'une maladie rare mais potentiellement grave notamment pour les jeunes enfants et les personnes âgées.
    Aussi, des mesures de prévention, de maîtrise et de contrôles ont été mises en place dans toute la chaîne de production des viandes hachées pour éviter toute contamination.
    Pour une prévention optimale, nous vous conseillons de respecter les règles suivantes :
    - la chaîne du froid doit être impérativement respectée
    - les steaks hachés surgelés ne doivent pas avoir subi une décongélation
    - la cuisson des viandes, et surtout de la viande de bœuf hachée, doit être effectuée à cœur. Pour cela, il convient de s'assurer que la viande est cuite au centre et qu'elle n'est plus rosée.
  • J’aimerais des précisions sur la mention qui figure sur tous vos emballages «ne jamais recongeler un produit décongelé». Ne puis-je pas congeler un plat que j’aurais cuisiné à partir de viande surgelée ?

    Cette mention est obligatoire sur l’étiquetage des produits surgelés et signifie qu’il ne faut pas, recongeler «en l’état» un produit décongelé.
    En revanche, il n’est pas du tout contre-indiqué de congeler un plat cuisiné que vous aurez préparé à partir d’une viande surgelée, puisque l’ensemble aura subi une cuisson. Toutefois, un plat cuisiné vendu à l’état surgelé ne pourra pas être recongelé une fois décongelé ou réchauffé.